David Gemmell
L'inscription donne accès aux sections Fantasy, SF, Historique, Ciné et Télé.

Akira Toriyama, Dragon Ball

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

White Square Re: Akira Toriyama, Dragon Ball

Message par Albéric le Lun 4 Mai - 21:36

Ah Naruto, le manga qu'on aime tellement détester vu la fanbase de kikoos en délire qui ne jure par ce titre. C'est l'EdV des fans de mangas.
C'est la tête de turc du Chef Otaku, alors faites-vous plaisir et allez voir ses vidéos sur le sujet... Il a même créé pour se moquer de la communauté française des fans de Naruto le personnage de darksasuke69 ! mdr

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Akira Toriyama, Dragon Ball

Message par Albéric le Mar 5 Mai - 15:19


Dans ce 6e tome, Goku continue de ridiculiser la Ninja Violet dans la Tour du Muscle à grands renforts de gags cartoonesques… Et le Ninja Violet n’a pas d’autre choix que de faire appel à Franky 8 (alias C-8, dans la longue série des cyborgs du Ruban Rouge). Malheureusement pour lui, Franky 8 est un robot pacifiste qui hait la violence et qui préfère mourir que de l’exercer… (C’est un nouveau vaisseau des valeurs de l’auteur, qui remettra le couvert avec le puissant cyborg C-16, pacifiste et écologiste !).
C’est ensemble que Goku et Franky 8 affrontent le monstre Boum (dont le modèle est à trouver autant dans le monde des comics que dans le cinéma horrifique), puis le Lieutenant Blanc, qui comme tout lâche préfère prendre un otage que combattre à la loyal… ce qui donne à Franky 8 le courage de sauver Goku et vaincre cet hominus crevaricus qu’est le Lieutenant Blanc.
La séquence se termine par Franky 8 qui ramène dans ses bras Goku en compagnie au village en compagnie du maire… C’est un détournement complet de l’immense classique Frankenstein : dans le roman tout se finissait en tragédie avec la mort des uns et la damnation des autres, alors qu’ici tout le monde est copain et on rentre à la maison en rigolant… et quelque part c’est tant mieux (Isaac Asimov et Ozamu Tezuka sont passés par là) ! ^^

Après un nouveau détournement de Bruce Lee, c’est avec bien du mal que l’enfant de la forêt Goku retrouve Bulma dans la capitale pour faire répare son Dragon Radar. Et hop, on repart à l’aventure !
Goku, Bukma et Krillin, mais également par contrecoup la maisonnée de la Kamé House, partent dans une chasse au trésor avant d’affrontent les troupes du Commandant Bleu, parodie d’officier SS qui lorgne peut-être sur le Marlon Brando du Bal des maudits… ^^
On mélange humains et animaux anthropomorphiques dans la plus grande tradition des Looney Tunes, mais il reste enccore quelques traces de toilet humour un peu relou, comme cette de histoire de montre qui permet de réduire sa taille, que Kamé Sennin utilise pour aller mater Bulma à poil dans les WC avant de tomber dans la cuvette des chiottes… (Gros Soupir.)

Par contre gros coup de cœur pour les dessins tellement plus clairs, détaillés et lisibles que ce proposent généralement les shonens de dernière génération.

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Akira Toriyama, Dragon Ball

Message par Albéric le Dim 31 Mai - 16:28


__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Akira Toriyama, Dragon Ball

Message par Albéric le Lun 24 Aoû - 16:43


L’entrée en matière nous montre Kamé Sennin et Dark Lunch mettre la pâtée à un escadron entier du Ruban Rouge… ^^
Un tome 7 plein de rebondissements cartoonesques, mais auquel je n’ai que moyennement adhéré.
Capsule Corporation et Acmé mêmes combats ? lol

La première moitié du tome est consacrée à une chasse au trésor qui rend hommage à Indiana Jones et les aventuriers de l’arche perdue (encore que la scène du couloir piégé pourrait être un clin d’œil à un wu-xia hongkongais dont j’ai perdu le nom). Le mangaka se paye en plus le luxe d’un détournement d’Alien (remember la créature designée par H.R. Giger et mise en mise en scène par Ridley Scott, avant qu’A.E. van Vogt ne gagne son procès contre le plagiat de La Faune de l’espace).
Mais c’est un peu hétérogène, ce qui ne serait pas gênant si on n’en remettait pas une couche dans le toilet humour :
- les gays jokes concernant le Commandant Bleu, allergiques aux femmes et ayant la phobie de la saleté
- Bulma qui flash sur le Commandant Bleu avant d’essayer de se faire passer pour un transsexuel
- Krilin qui renifle le diamant qu’avait dissimulé Bulma dans le bas de son bikini
Passé un cap, gros soupirs quoi…

La deuxième moitié du tome est consacrée à une course-poursuite cartoonesque entre Goku et le Commandant Bleu dans ce qui m’a semblé être une transposition inversée de Bip-Bip et le Coyote plein de loufoqueries.
C’est aussi un crossover entre Dragon Ball et Dr Slump (dont on retrouve tous les personnages), puisqu’on met en parallèle Goku et Aralé, deux enfants naïfs à la force herculéenne…
J’y vois comme une forme d’adieu de l’auteur à ses premières amours, la série ne faisant que gagner en sérieux par la suite pour devenir l’immense classique du manga que désormais tout le connaît ou presque.

Enfin nous voyons le Colonel Jaune tenter d’arracher la Dragon Ball n°4 des mains de Bola, un amérindien ressemblant à un culturiste est-allemand (un sympathique clin d’œil au western choucroute ? remember la saga Winnetou ^^).
Après avoir sauvé son fils Upa des mains des sbires du Ruban Rouge, Goku sympathise avec ce dernier… Mais la dernière case de ce tome se finit par « Appelez-moi Taopaïpaï… » To be continued !

Toujours un gros coup de cœur pour les dessins tellement plus clairs, détaillés et lisibles que ce proposent généralement les shonens de dernière génération.

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Akira Toriyama, Dragon Ball

Message par Albéric le Jeu 27 Aoû - 20:59



Green Lantern sauce Akira Toriyama ?
peut-être un univers étendu ?...


Dernière édition par Albéric le Sam 29 Aoû - 11:23, édité 1 fois

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Akira Toriyama, Dragon Ball

Message par Albéric le Ven 28 Aoû - 21:17



Non, ce n'est pas un fake ! c'est l'une des révélations de Jaco le patrouilleur galactique, qui remplit un peu l'office de préquelle à Dragon Ball...

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Akira Toriyama, Dragon Ball

Message par Sieben le Sam 29 Aoû - 11:05

En tout cas le chef Otaku m'a donné envie de lire Mother Sarah.
avatar
Sieben
Navarque de la flotte macédonienne

Date d'inscription : 12/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Akira Toriyama, Dragon Ball

Message par Albéric le Sam 29 Aoû - 11:24

Sieben a écrit:En tout cas le chef Otaku m'a donné envie de lire Mother Sarah.
Mine de rien, c'est le gars qui m'a convaincu de me remettre aux mangas / animes (marre des DarkSasuke69 !), et là c'est d'Apple Seed qu'il m'a donné envie de relire.

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Akira Toriyama, Dragon Ball

Message par Albéric le Dim 25 Oct - 16:24


Résumé de KatsuraAkira :
Ce recueil d’histoires courtes est le produit de la rencontre entre deux géants du manga bien connus en France et que l’on ne présente plus : Akira Toriyama (Dragon Ball, Dr Slump…) et Masakazu Katsura (Video Girl Ai, Zetman).
Ces histoires courtes ont été prépubliées dans les magazines Young Jump et Jump Square (seinen) des éditions Shueisha en 2014. Les deux auteurs, plus connus pour leur travail dans le shônen manga, s’essayent au seinen avec des récits étonnants et vifs autour de deux histoires : Sachie-chan Guu (histoire d’une aventurière parcourant la galaxie) et Jiya (membre de la Galactic Patrol).



Akira Toriyama ne veut plus dessiner mais a encore envie de scénariser, et c’est donc tout naturellement qu’il s’est associé à son meilleur pote IRL Masakazu Katsura pour illustrer ses nouvelles histoires courtes appartenant à ce qu’on va bien devoir appeler l’univers étendu de Dragon Ball… D’où le nom de cet album, KatsuraAkira ! ^^
Les deux mangakas partagent le même goût des comics et ont souvent bourlingué ensemble, les otakus ayant accusé Masakazu Katsura pour autant du héros dans sa série DNA2 qui pourtant avait été imaginé par Akira Toriyama lui-même… (Ces mêmes fanboys qui n’ont pas vu les mille et un plagiats des shonens à rallonge des années 2000… Je ne dis plus rien, mais je n’en pense pas moins)


Trop fort, Sachié :
Les pacifiques extra-terrestres de la planète Octo,(qui ressemble comme deux gouttes d’eau aux aliens de la saga vidéoludique Metal Slug ^^, sont rackettés par les bandits intersidéraux Mil, Kcho, et Colate. L’arrivée des patrouilleurs galactiques se faisant attendre, ils décident de recruter des champions d’arts martiaux venus de la Sol 3, réputés pour être aussi vaillants que belliqueux… C’est ainsi Zarido le champion junior et la jeune Sachié, fille du champion japonais Nijudayu Momochi s’envolent dans les étoiles. Leur récompense sera un article de leur choix dans leur catalogue intergalactique… Tandis que Zarido hésite entre de la nourriture pour sauver le présent de son village et des semences pour sauver l’avenir de son village (remember Lam de Dragon Ball), Sachié lorgne elle sur les soins de la peau qui feraient disparaître une disgracieuse tâche de naissance sur sa fesse gauche.
Arrivés sur la planète Octo, Zarido s’occupe des larbins du super vilain met est en fort mauvaise posture avant que Sachié ne mangent ses ramens magiques qui la donnent des super-pouvoirs qui la rendent plus forte le temps de leur digestion et n’éclate tout le monde… Tous les deux sont décorés par la patrouille galactique, donc le symbole s’avère être identique à la tâche de naissance de Sachié qui décide d’offrir sa récompense à Zarido : une contrée prospère et verdoyante. FIN !

C’est gentil, c’est mignon, c’est sympa mais cela ne va pas loin non plus et je n’ai pas accroché à l’héroïne en mini-jupe parodie de ko-gal cagole… Mais on introduit le concept de patrouille galactique, détournement du Green Lantern Corp de DC Comics à laquelle appartient Jaco !


Jiya :
Le patrouilleur galactique Jiya enquête sur Sol 3 sur les divergences entre les archives et les derniers rapports de son confrère Stess dont l’ordre est sans nouvelles… Il tombe rapidement sur Kaédé, fille de bonne famille fumeuse et alcoolique, et son jeune et vertueux chauffeur Kyumonji dont il emprunte le corps pour poursuivre ses investigations. Alors qu’il fait l’expérimentation des sensations humaines (ébriété et sexualité y compris ^^), il doit combattre le mystérieux wampa le vampire et ses puces géantes, qui s’avèrent être des Morgans de la planète Kaino… C’est donc à son ancien collègue Stess qu’il est confronté !
Ah là, malgré la naïveté j’ai bien aimé ! Derrière les dessins réussis de Mazakazu Katsura on reconnaît bien les personnages d’Akira Toriyama, et derrière l’humour potache d’Akira Toriyama on reconnaît bien les parodies de héros DC / Marvel (Superman, Iron man, Green Lantern…). Pour ne rien gâcher, les scènes d’action sont coolesques ! A quand une série régulière ? blink

PS : et pour ne rien gâcher c’est en un seul tome et l’édition de Glénat en semi format est très soignée


__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Akira Toriyama, Dragon Ball

Message par Albéric le Dim 6 Mar - 12:08


__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Akira Toriyama, Dragon Ball

Message par Albéric le Mer 30 Mar - 14:55


__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Akira Toriyama, Dragon Ball

Message par Dark schneider le Sam 2 Avr - 10:58

Mais ce mec a TOUT COMPRIS à DBZ !

Excellentes ses vidéos.
avatar
Dark schneider
Unificateur des Nadirs

Date d'inscription : 19/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Akira Toriyama, Dragon Ball

Message par Sieben le Lun 25 Avr - 11:22

Je crois que je pourrai discuter des heures et des heures avec ce chef Otaku tellement on partage la même religion. A quand une vidéo "L'injustice Ten Shin Han" ? Personnage tellement badass et relégué aux oubliettes comme Krilin, Yamcha, Kamé Senin...
avatar
Sieben
Navarque de la flotte macédonienne

Date d'inscription : 12/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Akira Toriyama, Dragon Ball

Message par Albéric le Lun 25 Avr - 18:50

Dark schneider a écrit:Mais ce mec a TOUT COMPRIS à DBZ !

Excellentes ses vidéos.
il a surtout acté comme nous tous, adeptes du gokuisme, que Toriyama a su passer du parodique à l'épique tout en conservant l'humour cartoonesque qui fait le charme de la série... parce que les grands connaisseurs qui expliquent que Dragon Ball s'était mieux au début, avant le premier championnat des arts martiaux, n'ont rien compris du tout et ferait mieux de se mettre à Dr Slump plutôt que de râler pour rien...

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Akira Toriyama, Dragon Ball

Message par Dark schneider le Lun 25 Avr - 19:30

Oui, à ce sujet sa demonstration sur Yamcha est brillante. Après, moi je fais plutôt partie de ceux qui trouve que la série se perd un peu après Freezer.

Sieben a écrit:Je crois que je pourrai discuter des heures et des heures avec ce chef Otaku tellement on partage la même religion. A quand une vidéo "L'injustice Ten Shin Han" ? Personnage tellement badass et relégué aux oubliettes comme Krilin, Yamcha, Kamé Senin...

Oui mais jusqu'à présent ces vidéos traitent surtout de la vision qu'à le public de tel ou tel personnage, et du coup défendent et surtout expliquent le parti pris de l'auteur.

Curieux donc de savoir par quel angle il va traiter Ten Shin Han, pour lequel je suis d'accord avec toi : tout du perso badass relégué aux oubliettes... à mon avis uniquement parceque Picollo et Vegeta sont encore plus charismatique.
avatar
Dark schneider
Unificateur des Nadirs

Date d'inscription : 19/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Akira Toriyama, Dragon Ball

Message par Albéric le Lun 25 Avr - 19:57

Dark schneider a écrit:Oui, à ce sujet sa demonstration sur Yamcha est brillante. Après, moi je fais plutôt partie de ceux qui trouve que la série se perd un peu après Freezer.
je disais ça aussi avant, mais en relisant tout le manga je me suis aperçu qu'il y avait plein de super trucs dans l'arc des cyborgs ! Parce que dans l'arc boo ça part carrément en vrille...

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Akira Toriyama, Dragon Ball

Message par Sieben le Lun 25 Avr - 20:43

En ce qui me concerne, j'aime DB de A à Z, avec le chef Otaku tu sens le gars passionné qui parle aux passionnés.

Albéric a écrit:parce que les grands connaisseurs qui expliquent que Dragon Ball s'était mieux au début, avant le premier championnat des arts martiaux, n'ont rien compris du tout et ferait mieux de se mettre à Dr Slump plutôt que de râler pour rien...

Ce n'était ni mieux avant le premier Tenkaichi Budokai, ni mieux après. C'est juste une évolution du scénario, a apprécié dans son contexte. Les "paf-paf" et "panpan" du début sont marrant et j'adore la toute première recherche des Dragon Ball, mais si on en était resté là, ça n'aurait pas volé plus haut que Slump en effet.

Dark a écrit:Après, moi je fais plutôt partie de ceux qui trouve que la série se perd un peu après Freezer.

Je trouve aussi que ça n'aurait pas été plus mal de s'arrêter avec Freezer. Goku est un super saiyen, l'être le plus puissant de l'univers. What else ? Qu'est-ce qu'il faut rajouter de plus ? Mais sans ça on aurait pas eu Trunk du futur et Gohan SS2...

Albéric a écrit:Parce que dans l'arc boo ça part carrément en vrille...

Il était tant que ça s'arrête en effet, et Toriyama l'a très bien compris (à l'époque). Parce qu'on commençait l'air de rien à reléguer Piccolo au rang de vieux prof, fini le combattant badass. On retourne aux sources aussi avec les jeunes Goten et Trunk et l'humour bon enfant. Sans l'arc Boo on n'aurait pas eu le coolissime Goku en SS3 ^^.

Un petit quizz : quel personnage est le seul à disparaître complètement après la première partie de Dragon Ball (celle qu'on appelle dans l'anime "Dragon Ball" et qui précède Dragon Ball Z) ? On ne le reverra plus du tout, même pas une petite case.
avatar
Sieben
Navarque de la flotte macédonienne

Date d'inscription : 12/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Akira Toriyama, Dragon Ball

Message par Dark schneider le Lun 25 Avr - 20:47

J'aime bien la saga des cyborgs aussi, y'a plein de trucs cool dedans en effet, mais on sent quand même un poil moins de maitrise de Toriyama, quant à Boo, ça bat vraiment le chaud et le froid mais ça nous réserve toujours des moments cools.

@ Sieben : Lunch ? la copine de Ten Shin Han, non ?
avatar
Dark schneider
Unificateur des Nadirs

Date d'inscription : 19/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Akira Toriyama, Dragon Ball

Message par Albéric le Lun 25 Avr - 20:48

@ Sieben : le grand-père de Goku ou Pilaf...

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Akira Toriyama, Dragon Ball

Message par Albéric le Lun 25 Avr - 20:59


Ce tome commence par la mise à mort du Commandant Bleu, qui avait donné du fil à retordre à Goku, par Taopaïpaï, le tueur à gage échappé d’un wuxia hongkongais. Et ce d’un seul coup ! (de langue en plus ^^)


Beaucoup de scènes cultes dans ce tome qui permet à la série de montée en puissance en lâchant du lest sur les loufoqueries cartoonesques : Goku qui trouve plus forte que lui en la personne de Taopaïpaï, l’ascension de la tour céleste, l’entraînement avec Maître Karin et les haricots magiques, la revanche de Goku, l’effondrement de l’armée du Ruban Rouge…
Et puis les prémices du virage de la série annoncée par Toriyama, Maître Karine, Kamé Sennin, puis Mamie-Voyante annonçant successivement que Goku a un destin, et qu’un jour il sauvera le genre humain ! En attendant, comme le Héros aux mille et un visages, c’est confronté à la mort de Bola le père du petit indien Upa que Goku va grandir et apprendre le sens des responsabilités : désormais la quête des Dragon Ball ne sera plus un objectif personnel, même désintéressé, elle sera un objectif pour réaliser le bien de son prochain tout en réparant ses propres erreurs…

Après avoir vaincu Taopaïpaï, Goku part bille en tête affronter l’armée du Ruban Rouge, victime d’un coup d’Etat au cours de la bataille, tandis que la team Goku se réunit et se mobilise pour lui prêter main-forte (mais qui ne servira à rien à part apporter du comic relief, c’est presque un running gag de la série ^^).
Cet épisode emprunte mine de rien pas mal de trucs au Conan le fils du futur d’Hayao Miyazaki avec son enfant invincible affrontant l’armée du régime totalitaire d’Industria, mais Akira Toriyama puise dans les cartoons et les comics alors que son vis-à-vis puise lui dans les films d’animation russes et français… Les ambitions des 2 titres sont donc bien différentes ! (Oui, je me rends compte seulement maintenant que Conan, l’enfant à la force herculéenne mais au cœur d’or élevé par son grand père à l’écart de la civilisation est forcément un précurseur de Goku qui a vraisemblablement servi de modèle pour le héros d’Akira Toriyama).



Dernière édition par Albéric le Lun 25 Avr - 21:08, édité 1 fois

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Akira Toriyama, Dragon Ball

Message par Sieben le Lun 25 Avr - 21:03

Dark schneider a écrit:@ Sieben : Lunch ? la copine de Ten Shin Han, non ?

Bien joué. On ne la voit plus dans le manga après la victoire de Goku sur Piccolo. Karin, Yajirobé, Chaozu, Pilaf... on les revoit tous un moment ou un autre.

@Albéric
Ah ouais pas non plus de Gohan mais je parlais des personnages récurrents du premier axe.
avatar
Sieben
Navarque de la flotte macédonienne

Date d'inscription : 12/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Akira Toriyama, Dragon Ball

Message par Sieben le Lun 25 Avr - 21:06

Albéric a écrit:(Oui, je me rends compte seulement maintenant que Conan, l’enfant à la force herculéenne mais au cœur d’or élevé par son grand père à l’écart de la civilisation est forcément un précurseur de Goku qui a vraisemblablement servi de modèle pour le héros d’Akira Toriyama).

Je ne connais pas celui-là. Je regarderai ça. Je suis dans une période Miyazaki en ce moment.
avatar
Sieben
Navarque de la flotte macédonienne

Date d'inscription : 12/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Akira Toriyama, Dragon Ball

Message par Sieben le Sam 30 Avr - 11:56

Sieben a écrit:
Albéric a écrit:(Oui, je me rends compte seulement maintenant que Conan, l’enfant à la force herculéenne mais au cœur d’or élevé par son grand père à l’écart de la civilisation est forcément un précurseur de Goku qui a vraisemblablement servi de modèle pour le héros d’Akira Toriyama).

Je ne connais pas celui-là. Je regarderai ça. Je suis dans une période Miyazaki en ce moment.

OH MY FUCKING GOD !

J'ai maté cette semaine les premiers épisodes de Conan, le fils du futur de Miyazaki ! Akira Toriyama a tout pompé dessus pour faire son synopsis de Dragon Ball !

Conan, enfant naïf et espiègle, invincible et super balèze qui vit en hermite avec son grand-père ---> Goku + Son Gohan

L'épisode 1 commence comme dans DB avec Conan qui va à la pêche au poisson et finit par attraper un poiscaille énorme.
L'élément perturbateur se manifeste avec l'arrivée d'une fille, Lana / Bulma, première fois que notre héros rencontre une fille ou un autre être humain que son grand-père.
Lana / Bulma est la fille d'un grand savant. Lana / Bulma a des emmerdes, Goku / Conan l'aide dans sa quête.
Lana est kidnappée à bord d'un hydravion, Conan saute sur la carlingue pour lui venir en aide. Bulma est kidnappée par un ptérodactyle, Goku fait un bon dans les airs avec la moto de Bulma et lui porte secours en défonçant le dino avec son bâton magique.
La seule différence est que le grand-père de Goku est déjà mort au début du récit tandis que celui de Conan met 2 épisodes pour claquer.

Mais sinon, stupéfait de voir un tel mimétisme ! On pousse la ressemblance jusqu'à la VF de Conan/Goku/Gohan (le fils de) interprétée par Brigitte Lecordier. Je suis un grand fan de DB et pourtant c'était la première fois que j'entendais Conan, le fils du futur comme référence de DB. Etonnant que même le chef Otaku n'en ai jamais parlé (le sait-il lui même ?). Super découverte.
avatar
Sieben
Navarque de la flotte macédonienne

Date d'inscription : 12/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Akira Toriyama, Dragon Ball

Message par Dark schneider le Sam 30 Avr - 12:23

C'est clair qu'à ce niveau on peut pas parler de hasard !

Cette série ne fait que 26 épisodes, je prendrais peut-être le temps de la visionner. Jamais vu non plus pour ma part.

En parlant des influences de DB, hier je revoyais "Drunken Master" (le 1er de 78) avec Jackie Chan... qui bouffe comme un goret et se bat tout le temps^^ bon là c'est vraiment une inspiration assumée mais ça fait toujours drôle à voir.
avatar
Dark schneider
Unificateur des Nadirs

Date d'inscription : 19/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Akira Toriyama, Dragon Ball

Message par Albéric le Sam 30 Avr - 21:33

Sieben a écrit:L'épisode 1 commence comme dans DB avec Conan qui va à la pêche au poisson et finit par attraper un poiscaille énorme.
scène qui sera ensuite reprise par Hunter X Hunter qui veut rendre hommage à Dragon Ball puis par Toriko qui veut rendre hommage à Hunter X Hunter... à ce niveau là, on ne peut plus parler de coïncident, mais la ressemblance est encore plus forte entre Conan fils du futur et Dragon Ball avec la bataille contre Industria / Red Ruban...

Conan fils du futur, un anime méconnu et mésestimé... pourtant signé Hayao Miyazaki !

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum