David Gemmell
L'inscription donne accès aux sections Fantasy, SF, Historique, Ciné et Télé.

Débat : édition & éditeurs

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

White Square Re: Débat : édition & éditeurs

Message par Derfel le Ven 4 Oct - 14:04

Alors, qui a raison, il est disponible, ou pas... ?

__________________________________
A man is never too weak or too wounded to fight, if the cause is greater than his own life
avatar
Derfel
Prince de Dardanie

Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Débat : édition & éditeurs

Message par Albéric le Dim 6 Oct - 16:32

Derfel a écrit:Alors, qui a raison, il est disponible, ou pas... ?
C'est encore plus inquiétant que je le pensais.  
J'ai fait toutes les librairies de mon département rural et nada. De ce point de vue il est indisponible (c'est ce qu'indique leur base de données). Mais quand j'ai fait mes courses dans un Leclerc, j'en ai trouvé une pile... Le représentant de Bragelonne dans ma région a clairement fait entendre que les librairies ne l'intéressaient pas car elles ne vendaient pas assez... Mais les fans de fantasy vont naturellement faire leurs emplettes en librairie, pas au supermarché !

Alors soit dans ma région nous avons affaire à une kiche ploutocratique lobotomisée par son école de commerce de merde, et je pèse bien mes mots, où financièrement Bragelonne va encore plus mal qu'on me l'a dit et mise tout sur les grosses enseignes quitte à laisser crever les petites pour rattraper le coup.

Ah oui, tant qu'à faire : tous ceux qui critiquent le prix unique du livre sur Elbakin.net, le forum de Bragelonne ou ailleurs sont des gros menteurs ! La loi ne concerne que les livres de moins d'1 an, donc les éditeurs pourraient faire des soldes ou des promotions au lieu de passer les livres au pilori 3 mois seulement après leur sortie. C'est les high school of managment qu'il faut brûler, pas les livres !

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Débat : édition & éditeurs

Message par Derfel le Dim 6 Oct - 20:23

Du marketing à la petite semaine. C'est honteux, voilà tout.

__________________________________
A man is never too weak or too wounded to fight, if the cause is greater than his own life
avatar
Derfel
Prince de Dardanie

Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Débat : édition & éditeurs

Message par Albéric le Dim 6 Oct - 20:30

Derfel a écrit:Du marketing à la petite semaine. C'est honteux, voilà tout.
Oui c'est carrément la honte que j'arrive sans aucun problème à me procurer les ouvrages des petits éditeurs tels que Les moutons électriques, Critic, Rivière blanche... alors que je n'arrive plus depuis des mois à avoir accès aux ouvrages du fer de lance qu'est censé être Bragelonne. Au lieu de pleurer que c'est la crise et que rien ne se vend, certains se bougent le cul...


Dernière édition par Albéric le Dim 6 Oct - 20:37, édité 1 fois

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Débat : édition & éditeurs

Message par Derfel le Dim 6 Oct - 20:33

Et, de plus, on recherche du personnel supplémentaire au niveau marketing chez Brag'. Du grand n'importe quoi.


Dernière édition par Derfel le Lun 7 Oct - 15:50, édité 2 fois

__________________________________
A man is never too weak or too wounded to fight, if the cause is greater than his own life
avatar
Derfel
Prince de Dardanie

Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Débat : édition & éditeurs

Message par Albéric le Dim 6 Oct - 20:38

Derfel a écrit:Et, de plus, on recherche du personnel supplémentaire au niveau marketing chez Brag'. Du grand n'importe quoi.
Il faudra qu'on fasse le bilan un jour car le très bon côtoie le ridicule chez Bragelonne (genre l'excellente collection fantastique qu'on a euthanasiée au profit de paranormal pornos absolument immondes).


Dernière édition par Albéric le Jeu 10 Oct - 16:54, édité 1 fois

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Débat : édition & éditeurs

Message par Albéric le Jeu 10 Oct - 16:53

Un article très intéressant sur le prix des livres :
http://www.les-crises.fr/le-prix-du-livre/
http://www.les-crises.fr/la-loi-anti-amazon/

J'ai noté que plus c'est la crise plus le prix des livres augmentent : et après certains viennent chouiner que rien ne se vend... J'ai aussi noté que l'an dernier 300 millions de livres ont été passés au pilori au lieu d'être vendus en promotion... Capitalisme de merde qu'il faudrait euthanasier au plus vite oui !
On préfère payer pour détruire qqch plutôt que de laisser qqn en profiter : j'ai honte pour l'espèce humaine et je désespère de la voir changer un jour.

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Débat : édition & éditeurs

Message par Dark schneider le Jeu 10 Oct - 20:59

Pas tout lu car c'est long.

Mais un truc intéressant :

"Il est surtout intéressant de voir que 73 % des ventes sur Internet concernent des ventes qui ne dépassent pas 1 000 exemplaires (vieilles éditions en général) : contrairement à une idée reçue, les ventes sur Internet de diminuent pas le nombre de références vendues, elles les augmentent fortement ! C’est une source de diversité et non pas d’uniformisation – quiconque a un peu surfé sur Amazon connait la capacité diabolique du site à vous conseiller des livres qui vous intéressent bigrement…"

C'est ce que j'ai toujours pensé. C'est pourquoi je ne crois pas ceux qui hurlent à l'appauvrissement à cause d'Amazon. Désolé mais le moteur de préconisations d'amazon est extrêmement bien fichu et ça m'a souvent servi quand je faisais des recherches pour des bouquins d'histoires (moins pour la fantasy car je sais précisément ce que je veux).

Dès que je cherche un livre hors-nouveautés je pense désormais amazon (ou autre site en ligne, y'a pas qu'eux), d'abord parceque je sais que je vais trouver le bouquin en question plus que pour une question de prix.

Le soi-disant côté prescripteur des libraires je trouve ça très exagéré. Bon en même temps, je n'y vais presque jamais chez le libraire (y'en a pas à côté de chez moi, mais y'a une fnac très proche et plutôt bien achalandée, mais les vendeurs n'ont rien d'avenant).

Je ne suis pas contre les libraires, j'aime aller zieuter des livres sur un comptoir mais cette diabolisation du commerce en ligne est ridicule. Croire que tout cela se résume à une histoire de frais de port offerts c'est n'importe quoi.
avatar
Dark schneider
Unificateur des Nadirs

Date d'inscription : 19/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Débat : édition & éditeurs

Message par Derfel le Jeu 10 Oct - 21:40

Juste comme ça, j'ai un exemplaire neuf de La Furie du Capitaine à vendre... (je l'ai en double)
Comme Bragelonne ne le vend plus, combien vais-je pouvoir en tirer ?

__________________________________
A man is never too weak or too wounded to fight, if the cause is greater than his own life
avatar
Derfel
Prince de Dardanie

Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Débat : édition & éditeurs

Message par Albéric le Lun 21 Oct - 17:06

Aucun éditeur français n'est capable de publier une série jusqu'au bout, alors qu'ils assument leur médiocrité et fassent comme Eclipse : qu'ils ne sortent que des one-shot comme cela pas d'arnaques à répétition !
Et encore je suis méchant avec Eclipse car eux ils ont eu les couilles d'aller au bout d'Un Monde sans dieux (c'était pas gagné), des Vampires d'Airain (c'était pas gagné du tout) et c'est bien parti pour Le Siècle Mécanique.

La différence entre Eclipse et les autres ?
Saintout n'est pas issu du sérail du boboisme parisien mais du monde du jdr et du gaming. Cela change tout !

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Débat : édition & éditeurs

Message par Albéric le Mar 22 Oct - 11:24

Bragelonne est dans le déni de réalité :
- arrêts de série en pagaille
- mis en avant des auteurs français pour s’épargner les coûts de traduction et augmenter la marge bénéficaire (toujours mdr quand on me dit que les livres sont chers à cause des coûts de traduction alors que les livres francophones sont vendus exactement au même prix : mauvaise foi hypocrite quand tu nous tiens !)
- tirages de plus en plus réduits
- passage au pilori de plus en plus précoce
- nouvelle vague de paranormal porno bas de gamme (comprenez salaces et dégueulasses)
- nouvelle collection romance alors que les autres collections sont supprimées
- vente aux concurrents des droits poche pour faire rentrer plus vite l’argent
- vente aux concurrents des droits grands formats qu’on ne peut plus assumer pour faire rentrer plus vite l’argenr
Moi j’appelle cela un éditeur aux abois, et pas en plein boom... surtout quand on sait que Bragelonne était déficitaire en 2011 et 2012 !

Après le secteur du livre est un de ceux où on fait le moins d’argent, donc je ne vais pas cracher sur Bragelonne pour autant, mais il va falloir qu’ils se remettent en cause sinon ils font finir comme tant d’autres.

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Débat : édition & éditeurs

Message par Albéric le Mer 23 Oct - 17:02

On y est : Bragelonne s'enorgueillit des chiffres de ventes de ses paranormal pornos bas de la culotte...
Est-ce bien légal de vendre cela en supermarché sans la mention pour public averti ?


le pitch : une jeune femelle insoumise doit copuler avec des mâles alpha violents et dominateurs pour faire l'apprentissage de la vie... non, non cela ne va plus loin que la succession de scènes de cul sans doute jusqu'à l'inévitable d*** péné****... Et je suis beaucoup moins vulgaire que le tout venant que propose la "prose" du bousin. Le suspens est insoutenable : quel sera le prochain mâle alpha à sauter l'héroïne, et dans quelle position du kamasutra ?

— Dis, la traînée, tu as participé à la préparation du repas ?
Bizarrement les féministes laissent passer bien gentiment ce genre de bouquin qui proposent une image rétrograde de la femme... Au secours !


Dernière édition par Albéric le Jeu 31 Oct - 18:04, édité 1 fois

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Débat : édition & éditeurs

Message par Albéric le Mer 30 Oct - 10:28


Résumé :
Dans un futur postapocalyptique indéterminé, quelques milliers de survivants ont établi une société dans un silo souterrain de 144 étages. Les règles de vie sont strictes. Pour avoir le droit de faire un enfant, les couples doivent s’inscrire à une loterie. Mais les tickets de naissance des uns ne sont redistribués qu’en fonction de la mort des autres.
Les citoyens qui enfreignent la loi sont envoyés en dehors du silo pour y trouver la mort au contact d’un air toxique. Ces condamnés doivent, avant de mourir, nettoyer à l’aide d’un chiffon de laine les capteurs qui retransmettent des images de mauvaise qualité du monde extérieur sur un grand écran, à l’intérieur du silo.
Ces images rappellent aux survivants que ce monde est assassin.
Mais certains commencent à penser que les dirigeants de cette société enfouie mentent sur ce qui se passe réellement dehors et doutent des raisons qui ont conduit ce monde à a ruine.


Il s'agit d'un bouquin de SF post-apo. Actes Sud veut se lancer dans de la SFFF dit "noble", cad pouvant passer pour de la white lit. Avec cette illustration et cette typo, ils ont réussi : libraires et vendeurs l'enterre en rayon littérature générale, loin des yeux du public qui pourrait être intéressé...

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Débat : édition & éditeurs

Message par Albéric le Dim 17 Nov - 15:55

Un nouveau venu dont on reparlera bientôt : Calidor !
http://www.editions-callidor.com/

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Débat : édition & éditeurs

Message par Derfel le Dim 17 Nov - 15:59

Chez Lafon, nouvelles parutions mais aucun Bernard Cornwell

__________________________________
A man is never too weak or too wounded to fight, if the cause is greater than his own life
avatar
Derfel
Prince de Dardanie

Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Débat : édition & éditeurs

Message par Dark schneider le Lun 18 Nov - 13:46

Albéric a écrit:Un nouveau venu dont on reparlera bientôt : Calidor !
http://www.editions-callidor.com/

Heu t'es sur ? Moi je ne vois qu'un livre (sweeny todd) publié en mai 2011 et le site date de 2012...
avatar
Dark schneider
Unificateur des Nadirs

Date d'inscription : 19/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Débat : édition & éditeurs

Message par Albéric le Lun 18 Nov - 13:57

@ Dark Schneider
C'est comme La Volte, de l'auto-édition qui est devenue édition tout court (encore que La Volte a su bénéficier des succès du Déchronologue et de La Horde du Contrevent).
Ils démarrent de rien, et comme personne ne leur donne de petit coup de pouce...
Mais c'est eux qui sortiront Harold Lamb en France (le tuyau vient de Patrice Louinet).

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Débat : édition & éditeurs

Message par Albéric le Lun 25 Nov - 19:32


Présentation de La Flamme chantante de Clark Ashton Smith :
Conte lointain et chimérique, cette nouvelle traduction de The city of the singing flame de Clark Ashton Smith, considéré avec son ami H. P. Lovecraft, comme l'un des pères de la fantasy et de la science-fiction modernes, est un joyau de poésie fantastique et d'érudition baroque.

Dans littératures de l'imaginaire il y a imagination.
Là la couvrante tue toute imagination. Il n'y a qu'en France qu'on ose vendre des livres selon le concept "qu'importe le flacon pourvu qu'on ait l'ivresse..."
On se coupe volontairement de la majorité du lectorat qui pourrait être intéressé dans le vague espoir d'obtenir la reconnaissance d'une minorité qui n'en a rien à carrer de l'imaginaire (qui bien souvent pour eux ne sert à rien, pire est pour les attardés voire les dégénérés). C'est vraiment très triste.

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Débat : édition & éditeurs

Message par Dark schneider le Lun 25 Nov - 20:22

Ah ouais, se sont foulés pour la couv !  
avatar
Dark schneider
Unificateur des Nadirs

Date d'inscription : 19/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Débat : édition & éditeurs

Message par Oncle Kiin le Lun 25 Nov - 21:06

Dans le cas de Clark Ashton Smith, je connais pas, donc j’ignore si cette couverture est adaptée ou non à son public naturel.


Mais pour rebondir sur ce que tu dis, ça me fait penser à l’orientation de plus en plus intello/didactique, intimiste, et/ou épurée que semblent prendre certains bouquins de fantasy « traditionnelle » depuis quelque temps. Et là je parle pas seulement de la couv, mais bien du contenu.
En gros, sous prétexte d’échapper aux "clichés du genre", on choisit la solution de facilité qui consiste à virer en réalité les éléments fondateurs du genre (worldbuilding, systèmes de magie, caractère épique...), comme ça on est tranquille. Sauf que du coup :
1) c’est plus de la vraie fantasy (en tout cas pas aux yeux de la plupart des gens)
2) ça devient souvent même un peu chiant :(


Et surtout, à moins de s’éloigner encore plus du cœur du genre (à la Gaiman ou Mieville, etc.), je crains que ça ne suffise pas à séduire le lectorat visé. (Bobo, hipster, comme vous voudrez, j’aime pas spécialement ces termes assez connotés et désagréables, mais c’est pour le dire vite.)
Honnêtement, je crois que c’est voué à l’échec, comme tu dis : ce public-là possède son propre paysage mental, son propre imaginaire, ses propres réactions réflexes, plutôt incompatibles avec la fantasy traditionnelle. Je pense qu’il y a trop de trucs, dans l’adn du genre, qui leur sont insupportables (consciemment ou non), si bien qu’à mon avis ça ne peut pas marcher. Tant qu’un bouquin aura encore un tout petit peu le goût et l’odeur de la fantasy, ça ne pourra pas leur plaire. Et les efforts pour séduire ce lectorat en mutilant ou effaçant les aspects les plus constitutifs du genre risquent juste de décevoir tout le monde.
D’un côté, les hipsters s’estimeront trahis, parce qu’ils trouveront qu’on leur a vendu un roman qui ressemble encore un peu trop à de la fantasy : ça donne par exemple la critique pleine de condescendance de la Voie de la Colère dans le Guardian.
De l’autre côté, les amateurs de fantasy s’emmerderont un peu et ne retrouveront pas ce qu’ils aiment : ça donne un public qui se fait la malle, et qui perd l’habitude de lire.


Perdant perdant...
avatar
Oncle Kiin
Tribun de la Pia fidelis

Date d'inscription : 12/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Débat : édition & éditeurs

Message par Albéric le Lun 25 Nov - 22:05

@ Oncle Kiin
On est carrément connecté au même Cloud !
C'est exactement ma position depuis des années.
La dilution d'un genre, c'est la mort d'un genre.
Et la dilution ce n'est pas la diversification, phénomène bien naturel, c'est volontairement vider un genre de son ADN pour des raisons biens souvent élitistes.
C'est particulièrement visible avec les prix littéraires de l'imaginaire où on peine clairement à trouver des livres fantasy fantasy au profit des livres mous du genoux estampillés "réalisme magique". Déjà il y a "réel" dedans et c'est parfaitement antinomique avec les littératures de l'imaginaire, dont l'essence est, ô surprise, l'imagination.
Très déçu de l'"embourgeoisement" d'un Miéville par exemple, surtout quand on connaît ses affinités anarchistes.
Mais tout n'est pas perdu, certains en reviennent : après avoir été des trucs postmodernes abscons, qu'a écrit Fabrice Colin ? un Elric sword & sorcery plus vintage que lui c'est pas possible !

De l’autre côté, les amateurs de fantasy s’emmerderont un peu et ne retrouveront pas ce qu’ils aiment : ça donne un public qui se fait la malle, et qui perd l’habitude de lire.
C'est ce qui est arrivé à la SF en France. Je ne voudrais pas qu'il arrive la même chose à la Fantasy. Déjà qu'en France on lit peu de SFFF et qu'on lit peu tout cours... Et ce n'est pas un hasard évidemment, c'est le 1er symptôme du problème français : la contamination par la boboïte aiguë, appelée aussi élitisme sans élites.

Un exemple pour la route : regardez la différence de traitement des Soldats de la Mer d'Ada et Yves Rémy (on a même enlevé le résumé, histoire de bien gommer tout élément faisant penser à la Fantasy)


Attention je vais dire des gros mots :
horizontalité ! égalité !
Tous les genre se valent, il n'y a pas d'un côté les bons livres (ceux qui estampillés comme tel par les commissaires littéraire issu de l’establishment culturel) et d'un autre côté tout le reste relegué au rang de littératures de gare. Il y a des livres qui ont objectif et qui le remplissent avec plus ou moins de talents, de qualités et de résultats.

Et puis marre des soi-disant amateurs avertis de fantasy qui osent écrire noir sur blanc que les batailles épiques c'est pas leur truc, que le magicbuilding c'est pas leur truc, que le worldbuilding c'est pas leur truc, que les quêtes c'est pas leur truc, que l'aventure et l'action c'est leur truc... Pourquoi ils lisent de la Fantasy ? Pour des livres bien écrits par des jongleurs de mots ? Et bien qu'ils changent de crèmerie, cela leur évitera bien des déceptions et des moment de rage.
Je n'aime pas la littérature humoristique, je n'aime pas la littérature romantique... et bien je n'en lis pas :
1) je ne rage pas contre, puisque je n'ai fait pas partie du public visé
2) je ne vais demander que ces genres s'adaptent à mes attentes particulières de lecteur, car je vais vers les genres qui me les offrent
Je suis passé de l'historique à la fantasy parce que l'historique ne faisait plus d'aventure
Je suis passé du polar à l'épique parce le polar ne faisait plus d'action

Bon on pourrait switcher sur le topic sur genres, styles et écoles à la limite

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Débat : édition & éditeurs

Message par Albéric le Dim 5 Jan - 8:13

Bragelonne est l'un des rares acteurs de la SFFF à communiquer en France :

Bragelonne a écrit:Chers amis, l’équipe au grand complet vous souhaite une très bonne année !
Et on va tout faire pour qu’elle le soit…

Durant les derniers jours de 2013, nous disions qu’il serait difficile de faire aussi bien en 2014. Il faut dire que les événements n’ont pas manqué, de l’opération numérique 300K au millionième roman vendu de Terry Goodkind en passant, bien sûr, par la sortie mondiale de La Voie de la Colère.

Mais ce fut pour ajouter aussitôt qu’on relevait le défi de faire aussi bien !

On ne manquera pas de munitions pour atteindre cet objectif, en toute honnêteté. On peut même dire que vous serez les témoins de la concrétisation de plusieurs plans de développement très intéressants aussi bien pour Bragelonne, l’éditeur, que pour Bragelonne, le groupe, qui comprend également Milady et Castelmore. (Dans les prochaines heures, chacun de ces label aura droit à son billet dévoilant les grandes lignes du programme.)

Vous savez à quel point nous sommes joueurs, aussi vous ne serez pas surpris d’apprendre que nous allons garder quelques cartes dans nos manches et ne pas tout vous révéler dès aujourd’hui. Pour autant, on peut déjà partager certaines choses.

D’abord, sachez que nous allons lancer non pas une, mais plusieurs collections.

La première d’entre-elle, vous la connaissez peut-être déjà : elle s’appelle Snark et elle alimentera vos liseuses et tablettes. C’est avec cette nouvelle entité proposant des romans et des feuilletons inédits que nous poursuivrons notre exploration de la littérature numérique, sans pour autant oublier les lecteurs attachés au papier grâce à un système d’impression à la demande. (Il vous suffira de commander ces romans chez votre libraire habituel, qui sera alors livrés comme pour n’importe quel autre livre « normal »). Les premiers titres étant pour la fin du mois, attendez-vous à quelques billets dédiés sur ce blog. En attendant, vous pouvez vous reporter à notre communiqué.

Viendra ensuite L’Autre Bragelonne. Énigmatique appellation, n’est-ce pas ? C’est fait exprès. On aura tout le temps de vous expliquer ce que nous souhaitons faire avec cette nouvelle facette de notre production. Mais pas trop non plus, puisque les premiers titres de cette collection sont déjà prévus pour le printemps : Vlast de Peter Higgins et Le Voyageur de James Smythe. Deux romans tout simplement extraordinaires.

Les autres nouveautés doivent rester secrètes pour le moment. Mais on peut aussi vous dire que nous allons relancer notre Bragelonne Essais. Plusieurs projets sont en cours d’élaboration sous la supervision d’un nouveau directeur de collection. Un ami qui nous fait l’honneur d’accepter ce rôle pour lequel il a été taillé. Plus d’informations rapidement, juré.

C’est déjà pas mal, mais c’est loin d’être tout. Nous allons évidemment continuer de publier nombre d’auteurs qui ont contribué à forger l’identité de Bragelonne. Dans l’ordre alphabétique (mais dans le désordre de publication) vous pourrez compter sur Joe Abercrombie, Kelley Armstrong, Samantha Bailly, Patricia Briggs, Miles Cameron, Raymond E. Feist, Jeaniene Frost, Mira Grant, Laurell K. Hamilton, Peter F. Hamilton, Robert E. Howard, Larissa Ione, Robert Jordan, Mark Lawrence, Fiona McIntosh, Adam Nevill, Kim Newman, Pierre Pevel, Antoine Rouaud, Magali Ségura et J.R. Ward.

Tous ces noms ont construit notre patrimoine. Un patrimoine que nous allons continuer de travailler et de faire exister en librairie rééditant certains de nos auteurs phares tels que David Gemmell (Légende a 40 ans !) ou Trudi Canavan, mais aussi en poursuivant pour une saison de plus les gammes « Mois du Cuivre » et « 10 ans, 10 romans, 10 € ».

À cette liste déjà prestigieuse s’ajouteront d’autres très grands noms qui feront leur come back, après quelques temps d’absence : Peter V. Brett, Kristen Britain, Anne Bishop, Col Buchanan, Scott Lynch, Richelle Mead et Michael J. Sullivan.

Et ce n’est pas finit : de nouveaux auteurs de Fantasy épique et/ou moderne viendront enrichir les rangs de cette nouvelle garde. Patrick Rothfuss et Brent Weeks seront ainsi rejoints par Amy Raby, Jay Kristoff ou encore Anthony Ryan. C’est d’ailleurs ce dernier qui sera l’un de nos chouchous de 2014.

Voilà ! À priori, on a fait le tour de la question. En dire plus reviendrait à gâcher quelques surprises, on se contentera donc juste de vous promettre une douzaine d’autres grands moments pour cette année.

On vous invite par conséquent à suivre notre riche actualité, non seulement sur ce blog mais aussi sur les réseaux sociaux. Nos différents comptes et pages ont tous leurs identités propres et ils partagent chacun des informations exclusives.

http://bragelonne-le-blog.fantasyblog.fr/archives/3065

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Débat : édition & éditeurs

Message par Derfel le Dim 5 Jan - 20:28

Bragelonne, j'ai une crotte sur le coeur contre eux depuis qu'ils abandonnent des séries en cours de route. Rien à faire, ça ne passe pas.

__________________________________
A man is never too weak or too wounded to fight, if the cause is greater than his own life
avatar
Derfel
Prince de Dardanie

Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Débat : édition & éditeurs

Message par Albéric le Jeu 9 Jan - 18:07

http://media.biblys.fr/extrait/89/45389.pdf
C'est ça le gentil Oliver Girard dont on m'a rabattu les oreilles ? Quel connard condescendant !

Si les chiffres de ventes baissent, c'est peut-être parce que lui et ses potes (dont il nous fournit la liste quand il parle des gentils petits éditeurs) y sont pour quelque chose ?
S'ils avaient fait le 10e de ce qu'avait fait Bragelonne pour la SFFF, elle se porterait sans doute bien mieux.
Parce Bragelonne contrairement à ses détracteurs ne crachent pas sur les genres qui le font vivre (dans Cal de la Ter ils font de la pub pour Gurvan de Critic, c'est pas le contraire qu'on verrait hein ?)

On fait un panygérique des capacités d’adaptation du Belial alors que la SF a perdu des milliers de lecteurs à cause de cette politique qui consiste à s'accrocher comme une moule à son rocher à des livres difficiles d'accès réservés à un public bobo-intello.

Qu'il aille au diable, lui et ses semblables. 

edit: Bifrost a perdu 2/3 de ses abonnés en qques années... C'est des bons hein pour donner des leçons !

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Débat : édition & éditeurs

Message par Derfel le Jeu 9 Jan - 19:38

L’édition (et avec elle, la librairie) n’est pas en crise — elle est en mutation.
C'est Olivier Girard qui le dit.
J'aurais cru le contraire, au vu des ventes encore à la baisse.

__________________________________
A man is never too weak or too wounded to fight, if the cause is greater than his own life
avatar
Derfel
Prince de Dardanie

Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Débat : édition & éditeurs

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum