David Gemmell
L'inscription donne accès aux sections Fantasy, SF, Historique, Ciné et Télé.
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée


Gillian Bradshaw, Le Phare d'Alexandrie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

White Square Gillian Bradshaw, Le Phare d'Alexandrie

Message par Derfel le Dim 4 Aoû - 16:42

 
Résumé :
Un lieu magique : Alexandrie
Un univers exaltant:celui de la médecine au temps de Dioclétien.
Une héroïne superbe et originale.
Une documentation époustouflante.
Un hauteur de talent.
Le phare d Alexandrie: un grand roman historique

Un roman historique de tout premier ordre dans une époque peu connue à recommander chaudement aux amoureux des belles histoires qui se fondent dans l'Histoire.

Le pitch : Charis D'Éphèse, une jeune fille de noble naissance et aux idées fort libérales n'a qu'un seul but dans la vie : guérir les gens. Cependant, son père, son frère, l'empire romain tout entier ne voie pas les choses du même oeil : la médecine est réservée aux hommes et les femmes n'ont qu'un rôle bien précis à assumer, soit jouer le rôle de potiche auprès de leur mari.

Le roman se déroule en trois temps.
D'abord, la jeunesse de Charis qui de jeune fille curieuse qui s'exerce à soigner des animaux (chevaux, oiseaux), va devenir la promise de celui qui terrorise son père, le gaulois devenu spectabilis, Gouverneur d'Asie, proconsul sous le règne de Sa Majesté Sacrée, l'Auguste Gaius Aurellus Valerius Valens, Empereur de Rome.
Ce latin Festinus, être cruel et sans aucune morale est farouchement déterminé de faire de Charis sa chose, son jouet tout simplement parce qu'il la trouve jeune, belle et pour lui faire du mal, ce qui lui procure du plaisir.
Charis refuse d'obéir à son père qui donne sa main à Festinus, et s'enfuie par bateau vers Alexandrie en empruntant l'identité d'un eunuque. Elle quitte donc la richesse de sa lignée pour une vie qui s'annonce difficile, mais comme elle le dit si bien :
- Car je ne partais pas vers l'esclavage, mais vers la liberté.

S'ensuie le coeur du roman qui relate l'apprentissage de la médecine auprès de son maître et professeur, Philon, un Juif qui exerce sa profession en soignant les pauvres.
Charis, maintenant devenue Chariton, est un(e) élève fort doué(e) et dans ce qui constitue le coeur du roman, va même se lier avec Athanase, patriarche chrétien d'Alexandrie.
À la mort de l'Évèque d'Alexandrie, Charon va devoir fuir à nouveau pour éviter le climat de révolte et de violence qui s'ensuivit.

Arrive la troisième et dernière (demie) partie du roman, la Thrace     .
Enfin, de la bastonnade !!! Chariton devient médecin dans le camp romain de Novidunum et la guerre éclate contre les Goths.
Malgré que le tout soit quelque peu prévisible, on prend vraiment plaisir à suivre les péripéties de Charis qui l'amène en présence de Fritigerne, roi des Wisigoths. S'ensuivent des traités, de la famine, des trahisons et la fameuse bataille d'Andrinople sur fond d'invasion de l'Europe par les Huns.

Une leçon de vie autant qu'une d'histoire sur la Rome antique et sur les choix d'une femme à une époque ou elles n'avaient pas de réelle existence.

Je vous en recommande la lecture.

Ma note : 8,5/10


Dernière édition par Derfel le Lun 5 Aoû - 17:51, édité 1 fois

__________________________________
A man is never too weak or too wounded to fight, if the cause is greater than his own life
avatar
Derfel
Prince de Dardanie

Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Gillian Bradshaw, Le Phare d'Alexandrie

Message par Invité le Dim 4 Aoû - 17:21

Excellente critique d'un livre qui m'as fasciné il y a déjà quelques temps. Un livre que je recommande pour les même raisons que le derf.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Gillian Bradshaw, Le Phare d'Alexandrie

Message par Albéric le Lun 5 Aoû - 23:37

L'avis de Derfel donne envie : cela ressemble à un mix entre le film sur Hypatie et le livre de Gary Jennings que j'ai lu. Dans tout les cas l'auteur semble une valeur sûre !

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Gillian Bradshaw, Le Phare d'Alexandrie

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum