David Gemmell
L'inscription donne accès aux sections Fantasy, SF, Historique, Ciné et Télé.

Buffy contre les vampires (1997-2003)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

White Square Buffy contre les vampires (1997-2003)

Message par Albéric le Jeu 27 Juin - 9:16


Allez, faites votre coming out !
Vous avez aimé cette série... Et moi aussi.


Dernière édition par Albéric le Mar 20 Aoû - 10:30, édité 1 fois

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Buffy contre les vampires (1997-2003)

Message par Oncle Kiin le Jeu 27 Juin - 11:42

Ah Buffy... :) :) :)
Ce n'est pas toujours parfait, et bien sûr ça a vieilli, mais pour moi ce show reste un des joyaux absolus de la culture populaire contemporaine. Objectivement, c'est sans doute même l'un des plus emblématiques, quand on regarde sa postérité à travers les références qui y sont faites dans d'autres séries, ou la manière dont il a gagné sa place dans les études universitaires (aux Etats-Unis en tout cas), etc.

Et c'est vrai que c'était bien ! :) Aujourd'hui encore, il m'arrive souvent de me demander, à partir d'une scène lambda dans une série, ce que Joss Whedon et ses auteurs en auraient fait, comment l'auraient-ils montée en neige, mise en valeur, approfondie, qu'en auraient-ils fait de mieux, etc.

Le coup de génie de cette série consiste en un subtil mélange de récurrence (à travers les gimmicks de personnages attachants, la persistance d'un décor familier, tout cela créant un sentiment de confort pour le spectateur, quelque chose d'assez proche de la sitcom) et d'idées originales, de narrations expérimentales et de multiples niveaux de lecture.

Les épisodes inoubliables sont trop nombreux pour les lister ^^

Seul point "négatif" : pour moi la série aurait dû s'arrêter à la fin de la saison 5. Évidemment, il y a encore plein de bonnes choses après (mais quand même un peu moins qu'auparavant, avouons-le). Quoiqu'il en soit, pour la cohérence de la série, ça aurait été plus beau et plus logique de s'achever sur la meilleure saison (la 5, donc) et son final en apothéose poignante.
Ceci dit, puisqu'elles existent, il faut quand même voir les saisons 6 et 7, bien entendu :p
A noter également que les saisons 8 et 9 existent sous forme de comics chez Dark Horse.


Enfin, il y a aussi le spin-off "Angel", qui mérite largement d'être vu (et qui comprend quelques épisodes très "fantasy").
Au début, j'ai mis un peu de temps à trouver cette série aussi bonne que Buffy, mais finalement c'est du même niveau.
On a dit que c'était plus mature, et en fait je n'en suis pas si sûr, parce que Buffy était déjà diablement mature par certains aspects, à certains niveaux de lecture. Je dirais plutôt que si on a cette impression, c'est parce qu'Angel s'inscrit déjà dans une continuité "post-Buffy", sous forme de connivence avec le spectateur qui a vu la série-mère. Continuité à la fois dans les thèmes, le ton, et la narration. Ça part du principe que le spectateur a grandi en même temps que ces deux shows, que son regard a été formé par tout ce qu'il a vu auparavant. On nous explique beaucoup moins de choses, on est moins pris par la main.
Seul bémol, il y a moins d'épisodes expérimentaux, vraiment étonnants, qui étaient fréquents dans Buffy. Mais on en trouve tout de même quelques-uns (et ils valent vraiment le détour). Pour le reste, mêmes qualités : personnages magnifiques, passages très poignants qui vous cueillent par surprise, etc.
Jusqu'au final, un peu en queue de poisson (il est vrai qu'à l'époque les auteurs ignoraient s'il y aurait ou pas une saison supplémentaire), mais qui correspond finalement assez bien à l'idée que je me fais de cette série, de son ambiance et de sa philosophie. Je n'ai pas du tout été déçu par cette fin, personnellement.
De toutes façons, là encore, une bande dessinée est disponible et fait office de suite officielle (il faut fouiller un peu parmi la foule de spin-off, mais ça existe, toujours chez Dark Horse).
avatar
Oncle Kiin
Tribun de la Pia fidelis

Date d'inscription : 12/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Buffy contre les vampires (1997-2003)

Message par Albéric le Jeu 27 Juin - 11:59

Est-ce que tu as aussi vu le film de 1992 qui a servi de rampe de lancement pour la carrière de Joss Whedon ?

La saison 5, j'en ai presque rien vu... VDM !

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Buffy contre les vampires (1997-2003)

Message par Oncle Kiin le Jeu 27 Juin - 12:33

Non, jamais vu le film, il paraît que c'est... spécial
Il faudra que j'y passe, un de ces jours ^^
avatar
Oncle Kiin
Tribun de la Pia fidelis

Date d'inscription : 12/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Buffy contre les vampires (1997-2003)

Message par Dark schneider le Jeu 27 Juin - 13:24

J'ai a peu près suivi les 2 1ères saison à l'époque de leur première diffusion. J'aimais bien, c'était frais, distrayant, attachant, même si le côté un peu grand guignol ne me plaisait pas toujours... J'ai décroché par la suite, pas par désintérêt mais parceque j'étais dans une période où je n'avais plus le temps pour la télé et les séries (d'autant que ça passait le samedi soir, et je n'étais jamais chez moi le samedi soir, et pas le temps d'enregistrer non plus). 

J'ai revu quelques épisodes lors d'une redif vers 2007 ou 2008... et notamment j'ai vu pas mal d'épisodes de cette saison 5, dont le final. Ca m'avait surpris car le ton était quand même nettement plus mature et grave que les 2 premières saisons, j'avais par contre toujours un peu de mal sur le côté "art martial" de la chose. Même si tout cela était plaisant, je n'ai jamais vraiment eu envie de me lancer vraiment dans la série.
avatar
Dark schneider
Unificateur des Nadirs

Date d'inscription : 19/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Buffy contre les vampires (1997-2003)

Message par Sieben le Ven 28 Juin - 14:33

A une époque les gens avaient un peu honte d'avouer qu'ils regardaient cette série parce qu'elle serait en quelque sorte réservée à un public plus féminin. Cela viens à mon avis du fait que les 2 premières saisons étaient davantage versées dans le sentimentaliste et un côté guimauve soirée pyjama (l'héroïne étant une adolescente lycéenne qui a en dehors de son boulot de tueuse, des soucis propres aux jeunes gens de son âge).
Mais moi j'ai toujours assumé. Passées les 2 premières saisons (que j'aimais beaucoup) la série gagnait en maturité je trouve, elle développait un script plus sérieux et adulte tout en gardant cet humour bien particulier très second degré (ou 32ème je sais plus). La série évoluait en même temps que ses fans.
Buffy c'est la seule série du genre fantasy urbaine que j'arrive à encadrer. En plus on était loin de la série en carton, les effets spéciaux étaient bien chiadés pour l'époque et on utilisait des costumes et maquillages pour le bestiaire des monstres.
La mythologie est aussi devenue riche au fur et à mesure des saisons. A la base c'est "Buffy contre les vampires" mais Joss Whedon a vite décidé de ne pas se limiter aux simples vampires et très vite on a eu droit à toutes sortes de créatures.
J'ai vu le film ensuite par curiosité mais je me suis ennuyé. Pour moi Buffy ça restera toujours Sarah Michelle Gellar. Le succès vient aussi de là. La série n'était pas portée à bout de bras par un acteur mais plusieurs, tout le scoubi-gang. Giles qui est l'archétype de l'anglais rat de bibliothèque, Alex (Xander en VO) avec son humour à la con, Eliza Dushkhu la tueuse hyper sexy... Plein d'acteurs ont été révélé grâce à cette série.

Episodes préférés: je me souviens plus le nom mais c'est celui où des créatures blanches en costume volent la voix des habitants de Sunnydale pour leur arracher le coeur le soir venu. Un épisode sans dialogue donc, mais les acteurs font tout passer par les gestes.
L'épisode où un démon force les personnages a chanter et danser. Marrant mais à regarder et écouter en VO.

J'ai lu la saison 8 en format comics, c'est bof graphiquement mais ils ont réussit à garder le même esprit. Sauf qu'on n'est plus à Sunnydale donc bon...
avatar
Sieben
Navarque de la flotte macédonienne

Date d'inscription : 12/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Buffy contre les vampires (1997-2003)

Message par Albéric le Ven 28 Juin - 14:40

Sieben a écrit:Episodes préférés: je me souviens plus le nom mais c'est celui où des créatures blanches en costume volent la voix des habitants de Sunnydale pour leur arracher le coeur le soir venu. Un épisode sans dialogue donc, mais les acteurs font tout passer par les gestes.
L'épisode où un démon force les personnages a chanter et danser. Marrant mais à regarder et écouter en VO.
Très bon épisode en effet, très sombre, très noir.
Avec quelques scènes très suggestives qu'on aurait jamais imaginé dans un série grand public.
(les victimes muettes qui se font vivisequées)

A l'époque cette série était un maître étalon : il y avait une progression dans chaque saison et entre chaque saison, et la série gagnait en maturité.
Evidemment il y a à redire que la mythologie de la série qui produit ses propres incohérences et ses éternels recommencement, sans parler du vrai-faux grosbillisme (chaque boss de fin de saison est censé être encore plus puissant que celui d'avant, mais se fait toujours latté)
Mais dans l'ensemble, une bonne série qui a fait avancer les autres séries : merci Joss Whedon.

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum