David Gemmell
L'inscription donne accès aux sections Fantasy, SF, Historique, Ciné et Télé.
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée


Defiance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

White Square Defiance

Message par Oncle Kiin le Lun 24 Juin - 23:37



La nouvelle série SF de Rockne S. « Farscape » O’Bannon.

En deux mots, on a affaire à une sorte de Deadwood post-apo, où cohabiteraient des Terriens et plusieurs races d’extra-terrestres.

On retrouve bien la patte d’O’Bannon, dans un certains nombre de traits communs entre Defiance et Farscape.
-- Le ton général, avec ses différentes nuances : son type d’humour souvent méta ou référentiel, son côté un peu barré et provocateur, que ce soit dans le registre flippant/dérangeant/graphique ou dans la mise en avant de questions de société sur un mode progressiste.
-- Certains archétypes de personnages, à commencer par le héros et sa fille.
-- L’aspect des aliens. Non pas que les races extra-terrestres de Defiance copient celles de Farscape, mais il y a quelque chose qui donne une impression de familiarité, dans le maquillage et les costumes de ces personnages.

En revanche, le contexte en lui-même n’a plus grand-chose à voir, forcément.
Ici, on est sur une Terre « terraformée » par des extra-terrestres il y a quelques décennies, qui ne ressemble plus du tout à ce qu’elle était avant. La société a régressé au niveau du Far West (avec un peu plus de technologie, notamment des communicateurs et des moyens de transport motorisés), et chacun essaie de survivre comme il peut.
Si ça louche parfois un peu vers Firefly, ça m’a donc beaucoup plus fait penser à Deadwood. (Y compris certains personnages, qui se rapprochent franchement des « héros » de Deadwood.)

Ça me fait également penser au Jeremiah de Straczynski : dans l’ambiance visuelle générale, certaines thématiques, ce même genre de héros et de contexte à la Mad Max... Mais aussi, moins cool, par le côté un peu cheap de certains décors (les friches, surtout, et la ville post-apo, les figurants dans les rues, etc.). En revanche tout ce qui est purement SF rend plutôt pas mal voire très bien.

Je reviens sur le ton un peu barré dont je parlais ci-dessus : c’est moins manifeste que dans Farscape, mais c’est quand même toujours le cas. Sur le plan thématique par exemple, si la ligne progressiste est évidente, que ce soit en terme de mœurs ou de multiculturalisme, ce que j’apprécie chez O’Bannon (et qui était déjà présent dans Farscape), c’est que ce n’est jamais fait « bêtement ». Il n’essaie pas de faire passer pour subversifs des trucs qui font déjà partie de la pensée correcte obligatoire, il ne passe pas son temps à dénoncer des trucs que tout le monde dénonce déjà en permanence, etc. C’est plus rock’n roll que ça : il y a un côté un peu fou, très imaginatif, voire « mal élevé », dans la manière dont il fait toujours un ou deux pas au-delà du message de « bon goût » qu’on aurait attendu. Du coup, c’est plus intéressant et ça donne davantage matière à réfléchir, ce que la SF permet très bien à travers notamment les différentes cultures extra-terrestres, leur rapport à la sexualité ou aux systèmes matrimoniaux, etc.
Et plus généralement, même en dehors des aspects thématiques, il ne suit jamais tout à fait les codes ordinaires de la fiction télé (dans la représentation de la violence par exemple, ou les digressions dans certains dialogues, etc.).

Enfin, c’est donc très référentiel, à chaque épisode il y a des clins d’œil, ça va de la Jeune fille et la mort à Buck Rogers... C’est plus ou moins pertinent ou intéressant, mais bon, ça fait partie du charme pop-culture de ce genre de séries.

Dans l’ensemble, j’ai passé de bons moments à regarder cette première saison (il me reste trois épisodes à voir), mais j’avais tout de même bien fait de ne pas trop en attendre, genre « oh là là la nouvelle série SF du créateur de Farscape !!! », parce que j’aurais sans doute été déçu. C’est une bonne série, pourtant, très distrayante, assez réussie à différents niveaux, et avec des éléments de contexte et d’intrigue prometteurs pour la suite. Seulement, ce n’est pas le méga coup de cœur qu’on aurait pu imaginer, quoi. Peut-être un peu daté visuellement par certains aspects, pas assez fignolé de manière générale, et on sent parfois un léger manque de pognon pour faire un truc plus classe et plus raccord avec les standards contemporains.
Bref ça reste très sympa, mais pour moi c’est tout de même un bon cran en-dessous de ce que Farscape avait apporté à l’époque de sa diffusion.


avatar
Oncle Kiin
Tribun de la Pia fidelis

Date d'inscription : 12/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Defiance

Message par Albéric le Ven 28 Juin - 18:45

J'en ai parlé ailleurs sur la Toile.
Je l'avais aussi qualifié de Deadwood post-apo : c'est exactement cela d'ailleurs car on retrouve le chef mafieux louche, la tenancière de bordel bisexuel, le shérif qui débarque avec son gosse...
Je ferai un bilan quand on aura fini la saison car cela ne décolle pas et on tease avec un mystère lostien qui peut tout sauver ou tomber carrément à plat.
On sent toutefois un gros potentiel avec qques épisodes sympas, mais il n'est pas exploité même si c'est agréable à voir (en fait on n'a jamais retrouvé les bons ingrédients du pilote)
On est quand même bien au dessus de Falling Skies, Revolution et autres Terra Nova.

Beaucoup l'on attendu avec impatience car signée Rock "Farscape" O'Bannon.
Il ne faut pas oublier qu'il aussi créé Seaquest et a participé activement au naufrage du remake de V.

edit: en fait, j'avais déjà ouvert un topic dédié en disant la même chose... 

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum