David Gemmell
L'inscription donne accès aux sections Fantasy, SF, Historique, Ciné et Télé.

la saga Tron

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

White Square la saga Tron

Message par Dark schneider le Sam 1 Juin - 17:23


Résumé de Tron Legacy :
Sam Flynn, 27 ans, est le fils expert en technologie de Kevin Flynn. Cherchant à percer le mystère de la disparition de son père, il se retrouve aspiré dans ce même monde de programmes redoutables et de jeux mortels où vit son père depuis 25 ans...


Suite du fameux film culte de 2011, j'avoue l'avoir regardé essentiellement pour tester les performances de ma nouvelle télé...

Le film s'est largement fait basher à sa sortie et continue à l'être... Faut qu'on m'explique !

Comme je l'ai dit, je voulais surtout le voir à la base pour ses effets spéciaux abondant... mais la surprise fut très bonne !

Un bon scénario de SF, qui est certes peu surprenant de nos jours car les matrix sont déjà passé par là... mais faudrait pas oublier qu'il s'agit d'une suite d'un film datant de 1982 ! Tron est le vrai précurseur des univers virtuels ! Cette suite est visuellement magnifique : c'est un régal pour les yeux que ce monde virtuel, cette création tout à fait original : un univers qui ne correspond qu'à Tron, qui n'est pas copié sur je ne sais quoi...

Il faut évidemment parlé de la musique : les français de Daft Punk ont fait un excellent boulot : le son colle parfaitement avec les images et cette immersion sonore et visuelle est une belle expérience. C'est vraiment parfait à ce niveau, cette bande son contribue largement à la qualité du film. Et puis en plus, on a aussi droit à morceau de Journey que j'adore, pour une des meilleures séquences du films, pleine de nostalgie !

Les acteurs sont bons : très peu nombreux il est vrai, du coup on évite les fausses notes à une exception. Jeff Bridges est bien sur le personnage le plus important, et son double numérique 30 ans plus jeune est une véritable réussite.

Un bémol cependant pour le personnage du Castor, à mon sens trop copié sur le 5ème élément... ce passage n'est pas la meilleur idée du film, même s'il est amusant de voir les Daft Punk en dj.

L'histoire se laisse suivre agréablement, on pourrait reprocher un léger manque d'émotion et d'empathie pour les personnages, mais au fond cela correspond bien à cet univers numérique déshumanisé.

Le film appelle à une suite, qui devrait logiquement mettre beaucoup plu sen avant le personnage de Tron, je l'espère.


Un scénario pas plus con qu'un autre, de bons acteurs, un univers de oufs, des effets spéciaux de folie, une bande son énorme : que peut-on reprocher à ce film ???


En tout cas, moi je vais me ruer sur le 1er film que je n'ai jamais vu, même s'il doit sans doute accuser le poids des ans.[/justify]


[justify]
avatar
Dark schneider
Unificateur des Nadirs

Date d'inscription : 19/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: la saga Tron

Message par Albéric le Sam 1 Juin - 18:16

Je me suis permis de renommer le topic, car on a désormais 2 films, 1 anime et moult projets dans les limbes du cyberespace.

Tron Legacy s'est fait méchamment bashé : c'est une honte !

J'ai été agréablement surpris par le 2e opus et j'ai passé un très bon moment. Comme pour le 1er j'ai été projeté dans un univers "beyond imagination".

Difficile de véritablement retrouver la magie du 1er opus, mais le film à l'avantage de s'adresser à la fois :
- aux vieux de la vieille qui voudraient savoir ce que sont devenus l'univers et les personnages de l'original
- aux néophytes qui voudraient découvrir cette belle histoire tout en étant allergiques aux côtés rétro et kitschoune dudit 1er opus.

Visuellement c'est fascinant. Scénaristiquement c'est plutôt cohérent. Artistiquement c'est très intéressant.
Il faudra absolument le voir en blu-ray !

Tout est raccord avec l'original : le scénario, les personnages, le casting, les thématiques, le design, les décors, les scènes cultes.
Du coup j'ai été profondément attristé qu'ils n'aient pas été au bout de la logique avec le personnage éponyme des 2 films.
Spoiler:
Maintenir le suspens sur le sort et l'identité du programme crée par Allan c'est bien (capturé, formaté et reprogrammé par C.L.U ndt), mais ne pas montrer son visage, ne pas mettre l'accent sur ses déchirements, laisser planer un doute sur sa destinée finale alors qu'on avait Bruce Boxtleitner (qui est aussi écrivain de SF soit dit en passant) sous la main, c'est vraiment, mais alors vraiment dommage... Cela aurait été la cerise sur le gâteau.
Mais l'anime rattrape très bien coup pour les fans.
Quelques trucs auraient pu être développés, comme sur les spécificités des ISO ou les motivations plus profondes de C.L.U...
Et au lieu d'avoir un cabotineur dans le rôle de Castor, un David Bowie aurait été plus dans le ton néo-rétro, à l'image de la bande-son rétro-rock du début du film...

Sinon Olivia Wilde est mignonne tout plein, mais pour ceux qui la connaissent déjà, cela c'est pas une révélation...


La BO est divine : elle contient des phases très électro d'un côté et des phases symphoniques très lyriques d'un autre côté (difficile de croire qu'il n'y a pas la patte de Hans Zimmer ou James Newton Howard derrière le travail des Daft Punk).
Je l'écoute régulièrement et à chaque fois j'ai des frissons. Impossible de l'oublier une fois entendue !!!

Les rageux élitistes ont ragé, maudits soient-ils, entre autres choses contre la prestation de Jeff Bridges et les FX pourris (Tron + FX pourris = oxymore ou contradiction ???)... mais ils n'ont même pas vu
Spoiler:
qu'on ne voit plus du tout la différence visuellement entre l'acteur de chair et de sang Jeff Brigdes vieux en mode "Obi Wan Kenobi" et le personnage de C.L.U. réalisé en images de synthèse tout en lui faisant prendre les traits de Jeff Bridges jeune
Je n'y ai vu que du feu, c'est vraiment bluffant ! Quelle prouesse !!!

Dark Schneider a écrit:En tout cas, moi je vais me ruer sur le 1er film que je n'ai jamais vu, même s'il doit sans doute accuser le poids des ans.
Le scénario est très bien, annonçant la dictature Bill Gates avant la naissance de Microsoft. L'univers est incroyable : la grille de combat, les motos de lumière, les engins militaires digitaux, les voiliers numériques... et les personnages sont très attachants, ce qui ne gâche rien ! Les vieux gamers retrouvent rapidement leur âme d'enfant.

Pour faire bonne mesure l'anime de qualité fait le lien entre les 2 films : propagande, embrigadement, collaboration, résistance, engagement... des thèmes civiques d'une brûlante actualité et d'une grande profondeur pour une série jeunesse.



Et en plus Bruce Boxleitner (Tron !) donne son visage et sa voix au personnage désormais légendaire. Pour lui donner la réplique Elijah Wood, transfuge hobbit du SdA, qui va reprendre le rôle du héros solitaire pour réveiller les masses populaires résignés au fatalisme instillé par les élites complices d'un système totalitaire.

Enjoy !

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: la saga Tron

Message par Dark schneider le Sam 1 Juin - 19:29

Albéric a écrit:
Les rageux élitistes ont ragé, maudits soient-ils, entre autres choses contre la prestation de Jeff Bridges et les FX pourris (Tron + FX pourris = oxymore ou contradiction ???)... mais ils n'ont même pas vu
Spoiler:
qu'on ne voit plus du tout la différence visuellement entre l'acteur de chair et de sang Jeff Brigdes vieux en mode "Obi Wan Kenobi" et le personnage de C.L.U. réalisé en images de synthèse tout en lui faisant prendre les traits de Jeff Bridges jeune
Je n'y ai vu que du feu, c'est vraiment bluffant ! Quelle prouesse !!!


Ah mais carrément, ça m'a bluffé !

Spoiler:
En fait quand j'ai vu Jeff Brdiges au début du film, je me suis dit "cool, j'aime cet acteur"...puis j'ai commencé à cogiter et à me dire qu'il devait être beaucoup plus vieux que ça dans la réalité (surtout que son rôle qui m'a le plus marqué c'est dans "Le Canardeur" avec eastwood, ce qui date... et après on le voit donc à son âge normal... je me suis demandé comment ils ont faits, si c'était du maquillage ou pas, je n'avais même pas pensé qu'il avait été crée numériquement ! encore plus bluffant que Schwarzie dans Terminator salvation
avatar
Dark schneider
Unificateur des Nadirs

Date d'inscription : 19/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum