David Gemmell
L'inscription donne accès aux sections Fantasy, SF, Historique, Ciné et Télé.

Firefly

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

White Square Firefly

Message par Albéric le Lun 13 Mai - 18:49


Résumé :
Après une guerre civile qui a permis à l'Union des Planètes de dominer l'espace, le capitaine Malcolm Reynolds et son équipage s'efforcent de survivre à bord du vaisseau Serenity en effectuant diverses missions (transport de marchandises ou une mission de sauvetage...) sans trop se soucier de la légalité.

C’est en dessous de Farscape mais cela reste très bon.

Farscape car :
même période, même genre, même pitch cad un vaisseau et un groupe personnages outlaws
en dessous car :
moins de moyens, moins d’épisodes, moins de rythme, moins de moments épiques…

Avec Firefly, l’esprit Buffy rencontre l’univers Cowboy Bebop : et c’est trop la classe !
Le mélange SF/Western marche très bien avec la réappropriation de la Guerre de Sécession.
(dans les 2 cas le Nord sur le Sud par son important démographique et économique : Serenity Valley = Gettysburg ?)

La galerie de personnages est très attachante avec leurs qualités, leurs défauts et leurs secrets et ils disposent de suffisamment de facettes pour ne pas être monolithiques : le commandant vétéran sudiste blasé par la vie, le second loyal, le pilote décalé, le mercenaire bourrin, la mécano baba-cool, le prêtre autodidacte, le médecin mondain, la prodige autiste...
Sans parler de Christina Hendricks qui campe une vamp arnaqueuse intersidérale absolument adorable/détestable.
Faye Valentine, si tu nous entends, je pense aussi beaucoup de bien de toi !


Mais pour le coup j’ai bien kiffé le personnage de Kaylee interprétée par Jewel Staite.



Car oui, le casting est aussi réussi qu’efficace (même si Nathan Fillion et Adam Baldwin en font un peu trop parfois), mais les producteurs ont regretté l’absence de minets au torse nu et de minettes en petite tenue.
Toutefois pour compenser, le commandant du Serenity se retrouve souvent dans des situations équivoques sinon explicites…
Comme quand il se retrouve à poil au sens strict dans le désert assis sur un rocher dans la position du penseur de Rodin.

C’est difficile à décrire, mais j’ai bien aimé la structure narrative des épisodes : d’habitude le montage signale très (trop) bien les coupures pub donc on peut savoir à l’avance quand vont intervenir les retournements de situations et leurs résolutions.
Firefly rompt avec cette structure traditionnelle en construisant son rythme original à chacun de ses épisodes.
Il faut ajouter à cela Joss Whedon qui a aussi un don pour réserver des éléments surprise :
le diptyque initial se finit sur une prise d’otages, on attend du suspens et de la tension, Mal revient de mission se dirige vers la soute et...
Je vous laisse le plaisir de la découverte !

Les scénarii sont très sympas, sauf celui de l’épisode de la panne qui m’a profondément ennuyé :
le patelin où Jayne est à la fois Robin des Bois et Che Guevara, le casse de l’hôpital, le siège du bordel, Safran 2 fois…

On sent le manque de moyens dans tout l’aspect visuel et sonore, mais on évite heureusement que cela fasse cheap.
La photographie et la musique ne sont pas très inspirées certes, mais le film corrige facilement le tir dans ces domaines.

Bref une série qui comme Farscape aurait gagné à continuer au lieu d’être sacrifiée sur l’autel d’un Stargateverse moribond qui tourne en rond.

Mais qu’est-ce qui est le pire, une série prématurément avortée ou une série à rallonge sabotée ???



Dernière édition par Albéric le Lun 13 Mai - 20:40, édité 1 fois

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Firefly

Message par Albéric le Lun 13 Mai - 18:51

Ah, il y aussi un film (très bon lui aussi d'ailleurs)
(si vous compter voir la série, attention aux spoilers)


__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Firefly

Message par Invité le Lun 13 Mai - 20:17

Ouiiii! Serenity, l'Ultime Rebellion, avec la sublime Summer Glau dans le rôle éponyme! J'ai vu ce film en premier et j'ai ensuite appris que c'était en quelque sorte une séquelle d'une série. J'ai mis très longtemps à la trouver sur le net celle-là!
Le film était très chouette: une ambiance manga qui me rappelle un peu Albator, pas toi?
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Firefly

Message par Albéric le Lun 13 Mai - 20:30

Le film était très chouette: une ambiance manga qui me rappelle un peu Albator, pas toi ?
Le mélange space opéra et western peut-être ?
Tu ne serait un gros fanboy d'Albator par hasard...

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Firefly

Message par Invité le Lun 13 Mai - 21:23

Disons de l'époque

Oui, tu mets le doigt dessus: mélange de western, romans de flibuste et de space opera! Un peu à la Frey de Chris Wooding.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Firefly

Message par Albéric le Sam 25 Mai - 16:13

Tarentio a écrit:Disons de l'époque

Oui, tu mets le doigt dessus : mélange de western, romans de flibuste et de space opera ! Un peu à la Frey de Chris Wooding.
Chris Wooding a quasiment reconnu que son Frey doit beaucoup à Firefly. De toutes les manières, Frey cela a un bon goût de novélisation de Firefly.

Et question nostalgie forever :
Space Adventure Cobra !


__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Firefly

Message par Oncle Kiin le Sam 21 Sep - 19:45

Pour moi, ça reste "l'oeuvre de la maturité" pour Whedon. Je pense qu'il y avait toute la matière pour créer une nouvelle mythologie, un nouveau Star Wars. Si la série n'avait pas été tuée dans l'oeuf, je suis prêt à parier qu'elle aurait eu une influence considérable sur la SF et la culture populaire plus globalement (un peu comme Buffy en son temps). Et je crois aussi qu'elle aurait pu donner naissance à un "univers étendu" (bandes dessinées, jeux vidéos, romans...) particulièrement riche et intéressant.

Le jeu de rôles de Jamie Chambers (spécialisé dans la jdrisation de séries télé, puisqu'on lui doit aussi Battlestar Galactica RPG et Supernatural RPG, entre autres), basé uniquement sur le film Serenity (sans doute pour des questions de droits ?) constitue cependant une belle somme d'informations concernant le background et les personnages.
(Côté système de règles, en revanche, je n'en sais rien, jamais vraiment pris le temps de les lire - parce que si j'y jouais j'utiliserais certainement le vieux système Star Wars, par habitude.)

Sinon, je m'apprête à lire les comics prochainement, je viendrai en dire un mot quand ce sera fait :)
avatar
Oncle Kiin
Tribun de la Pia fidelis

Date d'inscription : 12/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum