David Gemmell
L'inscription donne accès aux sections Fantasy, SF, Historique, Ciné et Télé.

Animation : Heavy Metal d'Ivan Reitman (1981)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

White Square Animation : Heavy Metal d'Ivan Reitman (1981)

Message par Albéric le Mer 1 Mai - 16:29


Ce film est en fait une suite de court-métrages ayant pour lien le mystérieux Loc-Nar.
(que l’écrivain Jack Vance transformera en Perle Verte dans son cycle de Lyonesse)
AMHA, ce n’est pas un hasard si les séquences qui m’ont le plus plu sont les passages fantasy.


Soft Landing (Jimmy T. Murakami & Dan O'Bannon)
Un astronaute rentre chez lui en traversant la l’atmosphère en corvette 1958.
Riggs, Radar Rider

Grimaldi (Harold Whitaker)
Faisant directement suite au précédent, nous découvrons le Loc-Nar, la quintessence du mal qui souhaite ardemment la mort lente et désespérée d’une jeune adolescente.

Harry Canyon (Pino Van Lamsweerde, Daniel Goldberg / Len Blum)
Dans un Manhattan digne du film New York 1997, un taxi driver désabusé doit aider une pépé archéologue.
On ne peut s’empêcher de penser à une version roman noir du Cinquième Elément. Bien sûr, le Loc-Nar sévit.
Blue Öyster Cult, Veteran of the Psychic Wars ; Donald Fagen, True Companion
Stevie Nicks Blue Lamp ; Journey, Open Arms ; Riggs, Heartbeat


Den (Jack Stokes & Richard Corben)
Suite à un accident cosmique, un ado nerd se retrouve projeté dans un monde science-fantasy piégé dans le corps du grand Den, guerrier puissamment bâti et solidement membré.
Il aura fort à faire entre Ard l’immortel et la Reine dominatrice qui se disputent la possession du Loc-Nar pour invoquer le Grand Ancien Uhluhtc (verlan de Chtulhu ndt).

Spoiler:

B-17 (Barrie Nelson & Dan O'Bannon)
Le bombardier en mission Pacific Pearl subit une invasion zombifique voulue par le Loc-Nar.
On reconnaît bien le travail du réalisateur de, entre autres, Le Retour
B-17 (Barrie Nelson & Dan O'Bannon)
Le bombardier en mission Pacific Pearl subit une invasion zombifique voulue par le Loc-Nar. On reconnaît bien le travail du réalisateur de, entre autres, Le Retour des morts-vivants (1985) .
Don Felder, Heavy Metal (Takin' a Ride)
des morts-vivants
(1985)
Don Felder, Heavy Metal (Takin' a Ride)


Captain Sternn (Julian Harris / Paul Sabella & Bernie Wrightson)
On assiste au procès du crevard interstellaire Lincoln F. Sternn (qui semble être un sosie de Clark Kent soit dit en passant) : le Loc-Nar veille au grain donc cela va vite dégénérer en déchaînement de violence !
On sent clairement les influences du périodique trash 2000 A.D. crée en 1977 (Judge Dredd, Slaine…)
Cheap Trick, Reach Out

So Beautiful and So Dangerous (John Halas & Angus McKie)
C’est un peu le maillon faible de l’ensemble.
Une mystérieuse épidémie de mutation. Une réunion de crise au Pentagone qui tourne mal.
Une sténo sexy se retrouve enlevée par un robot à entre R2D2 et Aldo Maccione et 2 aliens hippies et junkies.
Grand Funk Railroad, Queen Bee ; Cheap Trick, I Must Be Dreamin
Nazareth, Crazy ? (A Suitable Case for Treatment) ; Don Felder, All of You
Trust, Prefabricated ; Sammy Hagar, Heavy Metal

Taarna (John Bruno)
Une cité pacifique est passée par les armes par une horde barbare pervertie par le Loc-Nar.
Les victimes ont fait appel aux Taarnakéens : quand la justice ne peut être rendue, il ne reste que la vengeance.
L’Arzach de Moebius est réinventé pour conter les exploits de l’ultrabombesque Taarna, muette et implacable.
Sans dire un seul mot, ce personnage entre avec ce court-métrage dans la légende de la SFFF. Rien de moins !
Buichi Terasawa passera toute sa carrière de mangaka à lui rendre hommage à travers ses Cobra Girls.
On sent aussi que la sage des Métabarons d’Alejandro Jodorowsky arrive à grand pas !!!
Black Sabbath, E5150 / The Mob Rules
Devo, Through Being Cool & Working in the Coal Mine

(plan qui sera repompé par les animes He-man et Sheera, scène qui sera repompé par la cinématique du jeux vidéo Starcraft)

Epilogue
Retour au manoir où nous découvrons les motivations du Loc-Nar et le destin des Taarnakéens.
L’espérance est la vertu première de l’humanité, c’est sympa de la rappeler en temps de compétitivité.


Les aspects techniques font que l’ensemble est visuellement un peu daté, mais cela a très bien vieilli…
Le dress up de Taarna est un beau moment d’érotisme et de manière général ce n’est pas prude pour un sou.
Mais certains on critiqué cela en parlant de mélasse porno et gore… Laissons-les regarder en boucle Cendrillon.

Avec ce Métal Hurlant / Heavy Métal c’est tout une époque des cultures populaires qui est mise en avant.
Rappelant le passé et annonçant l’avenir, Ivan Reitman montre que l’animation ne se limite pas à Disney.
Si on ajoute le superbe travail du compositeur d’Elmer Berstein, le fan de SFFF passe un bon moment !
Et pour finir je cite un internaute américain :
"Everyone who has seen Heavy Metal will never forget it."


__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Animation : Heavy Metal d'Ivan Reitman (1981)

Message par Albéric le Mer 28 Mai - 20:24


Excellent et mort de rire !

__________________________________
RES ADVENTURA
avatar
Albéric
Nécromancien

Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

White Square Re: Animation : Heavy Metal d'Ivan Reitman (1981)

Message par Marv le Jeu 29 Mai - 0:15

Faudrait que j'y rejette un coup d’œil, je dois avoir le DVD quelque part, mais à la lumière de ta chronique (plus que complète cela dit) çà attise de nouveau ma curiosité.
À l'époque je sais que çà m'avait pas spécialement marqué.
Après je confonds peut-être avec le métal hurlant des années 90.
avatar
Marv
Le Fléau des Démons

Date d'inscription : 18/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum